Droits de la personne

En tant que société internationale de gestion et de portefeuille, nous reconnaissons le rôle important que nous devons jouer pour soutenir et respecter la protection des droits de la personne proclamés internationalement. Nous croyons que le respect et la protection des droits de la personne sont essentiels à la création de valeur durable à long terme. Nous croyons également que c’est notre responsabilité, en tant qu’employeur, d’offrir un milieu de travail au sein duquel chacun est traité avec respect et dignité, dans un environnement de travail inclusif, diversifié et sécuritaire. 

Notre engagement

Par principe, le respect des droits de la personne a toujours fait partie intégrante de notre philosophie de gestion responsable, telle que définie par notre Code de conduite et de déontologie et notre Énoncé de durabilité d’entreprise, de même que notre politique et nos procédures sur le respect en milieu de travail. C’est en accord avec cette solide culture d’action responsable que nous sommes devenus signataires du Pacte mondial des Nations Unies, officialisant ainsi notre engagement à soutenir et à respecter la protection du droit international en matière des droits de la personne, ainsi qu’à créer et à maintenir un environnement de travail caractérisé par une égalité de chances, la confiance mutuelle et l’absence d’intimidation, de discrimination, d’oppression et d’exploitation.

Responsabilité

Le respect de notre engagement à l’égard des droits de la personne est la responsabilité de notre Société dans son ensemble. Le vice-président et chef du contentieux, notre leader ESG, est tenu d’en assurer la supervision et de s’assurer que nous demeurons fidèles à notre Énoncé de durabilité d’entreprise. Notre vice-président, administration et ressources humaines, est quant à lui responsable de superviser la mise en œuvre de la Politique et des procédures sur le respect en milieu de travail.    

Mise en œuvre

Nous tenons compte des droits de la personne lors de négociations avec nos partenaires d’affaires et dans le cadre de notre processus d’analyse des investissements, lorsque pertinent. Nous collaborons aussi avec les sociétés de notre groupe pour échanger avec elles nos connaissances en matière de pratiques de gestion des droits de la personne et pour identifier ensemble les secteurs où des améliorations peuvent être apportées.

Nous maintenons également nos contacts, formels et informels, et chaque fois que c’est nécessaire, avec la haute direction des principales sociétés de notre groupe pour nous assurer que nous avons tous la même compréhension de ce que doivent faire leurs équipes de gestionnaires lorsque des questions ou des enjeux relatifs aux droits de la personne se présentent.

Nous offrons à nos employés une formation annuelle sur notre Code de conduite et de déontologie, de même que sur notre Politique et nos procédures sur le respect en milieu de travail, qui soulignent notre engagement à fournir un milieu de travail respectueux et équitable.

De plus, par l’entremise de notre Code de conduite à l’intention des tiers, nous élargissons notre engagement envers les droits de la personne aux tiers qui travaillent avec nous ou en notre nom. 

Nous soutenons également des initiatives visant la promotion des droits de la personne au sein de nos collectivités. Par exemple, Power Corporation soutient Avocats sans frontières Canada, une organisation non gouvernementale de coopération internationale dont la mission est de contribuer à la mise en œuvre des droits humains des personnes en situation de vulnérabilité, par le renforcement de l’accès à la justice et à la représentation juridique. Nous appuyons aussi l'organisme Equitas et soutenons ses conférences Equitalks axées sur la lutte contre les inégalités et la discrimination et œuvrant à la création de communautés plus sécuritaires et inclusives à travers le monde. 

Supervision et révision

Nos progrès en matière de durabilité, y compris les droits de la personne, font l’objet d’un rapport annuel au conseil par le biais de son comité de gouvernance et de durabilité.

Faits saillants des sociétés de notre groupe

ENGAGEMENTS ENVERS LES DROITS DE LA PERSONNE

L’énoncé de responsabilité d’entreprise de la Financière IGM contient un engagement envers le respect des droits de la personne. De plus, la Financière IGM, ainsi que ses trois sociétés en exploitation sont signataires des principes d’automatisation des femmes des Nations Unies, qui font la promotion de l’égalité des genres en milieu de travail, dans les collectivités et sur le marché.

Tant la Canada Vie, une filiale de Great-West Lifeco, qu’IG Gestion de patrimoine, une filiale de la Financière IGM, sont signataires de l’Entente relative aux Autochtones de Winnipeg, s’engageant à promouvoir une culture en milieu de travail qui permet aux Autochtones et à tous les employés de mettre en valeur leur plein potentiel.

Groupe Bruxelles Lambert a énoncé son appui et son respect envers les droits de l’homme proclamés au niveau international dans sa politique ESG, sa politique de diversité et d’inclusion et son code de déontologie, qui incluent le respect de toutes les lois applicables. Le groupe veille à soutenir et à respecter les droits de l’homme proclamés au niveau international. La société est aussi signataire du Pacte mondial des Nations Unies (PMNU) depuis 2018 et, en vertu de cet engagement, reconnait en particulier les règles et principes offerts par les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme ainsi que les Principes directeurs à l’intention des entreprises multinationales de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique.  
 

Vérité et réconciliation avec les autochtones

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) a été fondé en 2015 après la conclusion du mandat de la Commission pour la vérité et la réconciliation du Canada de documenter et informer les Canadiens au sujet de ce qui s’est déroulé dans les pensionnats indiens. Le CNVR sensibilise les Canadiennes et les Canadiens sur les profondes injustices infligées aux Premières Nations, aux Inuits et à la Nation métisse lors du retrait forcé des enfants de leur famille pour les placer dans les pensionnats indiens, ainsi que sur les mauvais traitements généralisés subis dans ces pensionnats. Le CNVR préserve la mémoire de ces violations des droits de la personne et encourage la poursuite de la recherche et des apprentissages sur les séquelles des pensionnats indiens. Son but consiste à honorer les survivantes et les survivants et à favoriser la réconciliation et la guérison en s’appuyant sur la divulgation de la vérité. En 2021, Power Corporation et IG Gestion de patrimoine ont formé un partenariat avec le CNVR afin de soutenir Imaginez le Canada, un programme national d’art et de leadership qui incite les jeunes à imaginer la réconciliation et à y aspirer.   

Au cours de 2022, la Financière IGM a soutenu les communautés autochtones en s’efforçant d’éliminer les obstacles auxquels se heurtent les peuples autochtones qui travaillent dans le secteur des services financiers, en faisant la promotion de la littératie financière et du mieux-être au moyen du programme IG Soyez maître de votre avenir et en formant ses employés afin d’accroître la connaissance et le respect de la culture et de l’histoire des peuples autochtones.

La Canada Vie, une filiale de Great-West Lifeco, a souligné la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. En s’inspirant de l’appel à l’action 80 de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, la Canada Vie a offert à ses employés un jour de congé payé pour leur permettre d’agir en faveur de la réconciliation. De plus, conformément à l’appel à l’action 92, la Canada Vie continue d'aider ses employés à s’informer en leur donnant accès à des ressources d’apprentissage triées sur le volet, à des formations et à des événements organisés par des Autochtones.

Scroll To Top
X