Divulgation de l’information

Le présent site Web a pour but de fournir à nos parties prenantes de l’information pertinente relativement à l’approche de Power Corporation en matière de durabilité et de facteurs ESG. Il présente une vue d’ensemble de nos politiques en matière de gestion responsable, de notre approche de gouvernance, de nos programmes et de nos faits saillants en ce qui concerne les facteurs ESG qui sont pertinents pour nos activités.

Portée du contenu

Le contenu de ce microsite a été sélectionné en fonction des demandes effectuées par nos parties prenantes, de même qu’en fonction d’une variété de cadres de référence et de normes internationales en matière de divulgation ESG, dont les normes de présentation de l'information relative à la durabilité de GRI (normes GRI). La GRI est une organisation internationale de premier plan qui fournit un cadre de référence relativement à la publication de rapports en matière de développement durable et qui prodigue des conseils aux sociétés pour les aider à mesurer, à comprendre et à transmettre les informations sur le développement durable.

Ce site Web contient de l’information à la fois qualitative et quantitative sur Power Corporation et des exemples concrets et pertinents tirés de ce qu’accomplissent les principales sociétés de notre groupe, soit Great-West Lifeco et ses filiales, la Financière IGM et ses filiales, de même que Square Victoria Immobilier, Groupe Bruxelles Lambert (GBL), Sagard, Power Sustainable et Wealthsimple.

Cycle de divulgation d'information

Le contenu de ce site a été revu et mis à jour en octobre 2023. L’information qualitative qu’on y trouve est en date de cette dernière révision du contenu et les données quantitatives qui y sont rapportées couvrent l'année civile 2022. Le contenu du site sera revu et mis à jour annuellement ou plus souvent, lorsque jugé approprié.

Tableaux des données ESG

Nous mesurons notre performance ESG en surveillant divers indicateurs. La sélection de ces indicateurs a été effectuée en fonction des demandes formulées par nos parties prenantes et en considérant les normes internationales de divulgation en matière ESG, notamment les normes GRI, les normes du Sustainability Accounting Standards Board (SASB), le document « Measuring Stakeholder Capitalism : Towards Common Metrics and Consistent Reporting of Sustainable Value Creation » du Forum Économique Mondial (FEM), ainsi que les recommandations du Groupe de travail sur la divulgation financière liée au climat (TCFD).

Les données sont mises à jour annuellement et correspondent aux années civiles se terminant au 31 décembre, à moins d’indication contraire.

Gouvernance (a)

2023

2022

2021

2020

SASB

GRI

FEM

TCFD

Sujet Unité de mesure 2023 2022 2021 2020 SASB GRI FEM TCFD
COMPOSITION DU CONSEIL (b)
Administrateurs (c) Nombre 14 14 14 13
Administrateurs membres de la haute direction Nombre 1 1 1 1 2-9c
Administrateurs non membres de la haute direction Nombre 13 13 13 12 2-9c
Diversité au conseil
Femmes (d) Nombre 4 4 3 2 2-9c
Pourcentage 29 % 29 % 21 % 15 % FN-AC-330a.1 2-9c, 405-1
Membres des minorités visibles (e) Nombre 0 0 0 0 2-9c
Pourcentage 0 % 0 % 0 % 0 % FN-AC-330a.1 2-9c, 405-1
Personnes avec un handicap (e) Nombre 0 0 0 0 2-9c
Pourcentage 0 % 0 % 0 % 0 % FN-AC-330a.1 2-9c, 405-1
Autochtones (e) Nombre 0 0 0 0 2-9c
Pourcentage 0 % 0 % 0 % 0 % FN-AC-330a.1 2-9c, 405-1
Ayant entre 30 et 49 ans (inclusivement) Nombre 0 0 0 0 405-1
Ayant entre 50 et 70 ans (inclusivement) Nombre 11 11 11 10 405-1
Ayant plus de 71 ans Nombre 3 3 3 3 405-1
Ancienneté au sein du conseil (f) Moyenne du nombre d'années 13 13 12 12 2-9c
Administrateurs indépendants Nombre 11 11 11 10 2-9c
Indépendance du conseil (c) Pourcentage 79 % 79 % 79 % 77 % 2-9c
Indépendance du comité d’audit Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 2-9c
Indépendance du comité des opérations entre personnes reliées et de révision Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 2-9c
Indépendance du comité de ressources humaines Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 2-9c
Indépendance du comité de gouvernance et de durabilité (g) Pourcentage 60 % 60 % 60 % 60 % 2-9c
Taux moyen de présence aux réunions du conseil et des comités (b) Pourcentage 96.35 % 99 % 99 % 100 %
Administrateurs ne cumulant pas plus de 4 mandats (h) Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 2-9c
LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Activités évaluées en fonction des risques de corruption Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 205-1
Employés ayant reçu la formation sur la lutte contre la corruption (i) Pourcentage 100 % 100 % 100 % 100 % 205-2
Cas de corruption Nombre 0 0 0 0 FN-AC-510a.1 205-3
CONTRIBUTIONS À DES PARTIS POLITIQUES
Montant des contributions à des partis politiques $C 0 0 0 0 415-1

Notes de bas de page / Méthodologie

  1. Les données relatives à la gouvernance se rapportent à Power Corporation du Canada (Power Corporation ou la Société) pour la période débutant le 1er janvier et se terminant le 31 décembre de chaque année sur laquelle porte la divulgation, sauf indication contraire dans les notes de bas de page ci-dessous.
  2. Toutes les données relatives à la composition du conseil d’administration sont en date de l’assemblée annuelle des actionnaires de l’année sur laquelle porte la divulgation, à l’exception du taux moyen de présence aux réunions du conseil et des comités, qui est en date du 31 décembre de l'année sur laquelle porte la divulgation.
  3. Au sens des lignes directrices des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), du Règlement 52-110 sur le comité d’audit et du Règlement 58-101 sur l’information concernant les pratiques en matière de gouvernance, et selon le conseil d’administration, les onze administrateurs suivants (qui représentent plus de 75 % des administrateurs), soit Pierre Beaudoin, Marcel R. Coutu, Gary A. Doer, Anthony R. Graham, Sharon MacLeod, Paula B. Madoff, Isabelle Marcoux, Christian Noyer, T. Timothy Ryan, jr, Siim A. Vanaselja et Elizabeth D. Wilson, sont indépendants et n’ont aucun autre lien qui pourrait raisonnablement nuire à l’indépendance de leur jugement dans le cadre de l’exécution de leurs obligations envers la Société. Paul Desmarais, jr, président du conseil, et André Desmarais, président délégué du conseil, ne sont pas indépendants puisqu’ils ont été des hauts dirigeants de la Société au cours des trois dernières années. R. Jeffrey Orr, président et chef de la direction, n’est pas indépendant puisqu’il est un haut dirigeant de la Société. Se rapporter à la section Indépendance des administrateurs de la page Pratiques de gouvernance du site Web de Power Corporation pour obtenir plus d’information sur ce que la Société entend par indépendance.
  4. Au 31 décembre 2023, quatre femmes siégeaient au conseil d'administration de la Société, représentant 29 % des membres du conseil. Le 9 mai 2024, après la clôture de l'exercice, cinq femmes ont été élues au conseil lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de 2024, portant ainsi le pourcentage de femmes au sein du conseil à 36 %.
  5. Au sens donné à chacun de ces termes dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi (Canada).
  6. La Société croit que l’élément de continuité dans la composition du conseil est essentiel à son bon fonctionnement et, par conséquent, n’a adopté aucune politique qui fixerait de façon arbitraire le nombre de mandats qu’un administrateur peut remplir ou l’âge auquel il devrait se retirer du conseil. De telles limites ne tiennent pas compte des particularités d’émetteurs comme Power Corporation et les sociétés de son groupe, qui exercent leurs activités dans un milieu très complexe et technique. Dans ce contexte, la Société estime que le fait de siéger au conseil pendant de nombreuses années, sans limite arbitraire, est crucial pour permettre aux administrateurs de bien comprendre les diverses activités de la Société, et celles des sociétés de son groupe, et de faire un apport significatif au conseil.
  7. Depuis que Paul Desmarais, jr et André Desmarais ont cessé d’exercer leurs fonctions de co-chefs de la direction de la Société le 13 février 2020, le comité de gouvernance et de durabilité se compose désormais entièrement d’administrateurs qui ne font pas partie de la direction de la Société.
  8. Représente des postes au sein du conseil d’administration de sociétés ouvertes autres que Power Corporation et ses filiales (incluant Great-West Lifeco et la Financière IGM).
  9. Power Corporation énonce ses engagements en matière de lutte contre la corruption dans son Code de conduite et de déontologie. La Société fournit par ailleurs une formation spécifique sur son Énoncé de politique anti-corruption et sur la Politique mondiale qui l’accompagne. La Société envoie à tous les membres de son personnel des rappels réguliers pour qu’ils gardent à l’esprit leurs devoirs et responsabilités en vertu de cette politique. Power Corporation exige également de tous ses administrateurs, dirigeants et employés qu’ils attestent au moins une fois par année de leur conformité aux exigences du Code de conduite et de déontologie de la Société.
Environnement (a)(b)

2022

2021

2020

2019

2013 (d)
(année de
référence)

SASB

GRI

FEM

TCFD

Sujet Unité de mesure % vérifié par une tierce partie(c) 2022 2021 2020 2019 2013 (d)
(année de
référence)
SASB GRI FEM TCFD
ÉMISSIONS DE GES (e)(f)
En termes absolus (g)
Agrégées – Totaux et performance
Champs d’application 1, 2
et 3
tCO2e 47 % 102 274 93 025 98 491 132 297 150 592
Champs d’application 1 et 2 tCO2e 100 % 27 298 25 559 27 915 42 115 51 320
Performance relative aux champs d’application 1 et 2 ― Variation d’une année à l’autre (h) Pourcentage 0 % 6,8 % -8,4 % -33,7 % 7,5 % -
Désagrégées par champ d’application
Champ d’application 1 (i) tCO2e 100 % 11 822 9 534 9 389 18 565 19 713 305-1
Champ d’application 2 (en fonction de la localisation) (j) tCO2e 100 % 15 477 16 024 18 527 23 550 31 607 305-2
Champ d’application 3 (k) tCO2e 27 % 74 975 67 466 70 576 90 182 99 272 305-3
Catégorie 4 ― Transport et Distribution en
amont (l)
tCO2e 100 % 12 10 28 45 47 305-3
Catégorie 5 ― Déchets générés par les activités (m) tCO2e 88 % 802 738 863 1 696 2 562 305-3
Catégorie 6 ― Voyages d’affaires (n) tCO2e 12 % 5 740 1 420 2 799 14 928 12 999 305-3
Catégorie 8 ― Actifs loués en amont (o) tCO2e 0 % 8 581 8 371 9 029 10 721 15 704 305-3
Catégorie 15 ― Investissements (p) tCO2e 33 % 57 800 54 261 54 697 60 254 67 959 FN-AC-410b.1 305-3
Intensité (q) 305-4
En fonction des revenus tCO2e par 100 000 $ CA de revenus 0,056 0,037 0,043 0,086 0,173 305-4
Par employé à temps plein (ETP) tCO2e par ETP 0,73 0,76 1,03 1,59 2,24 305-4
Par pied carré (pi2) tCO2e par
1 000 pi2
4,84 4,53 4,89 7,37 8,91 305-4
ÉNERGIE (r)
Énergie consommée au sein du groupe (s) MWh 129 816 123 366 137 946 187 773 206 980 302-1
Énergie directe (t) MWh 55 662 46 105 48 362 84 878 92 713 302-1
Énergie directe renouvelable (u) Pourcentage 5,8 % 5,4 % 7,1 % 6,1 % 0,0 % 302-1
Énergie indirecte (t) MWh 74 153 77 261 89 584 102 895 114 267 302-1
Énergie indirecte renouvelable (u) Pourcentage 61,0 % 59,3 % 58,2 % 57,7 % 55,4 % 302-1
Énergie consommée à l’extérieur du groupe (s) MWh 464 467 456 627 463 258 495 238 526 559 302-2
Énergie directe (t) MWh 210 475 201 647 200 099 212 529 200 906 302-2
Énergie directe renouvelable (u) Pourcentage 0,6 % 1,9 % 1,4 % 0,5 % 0,0 % 302-2
Énergie indirecte (t) MWh 253 992 254 979 263 160 282 709 325 653 302-2
Énergie indirecte renouvelable (u) Pourcentage 82,9 % 85,0 % 86,2 % 86,1 % 88,0 % 302-2
Intensité énergétique (v) 302-3
En fonction des revenus MWh par 100 000 $ CA de revenus 0,267 0,177 0,213 0,384 0,698 302-3
Par ETP MWh par ETP 3,48 3,66 5,07 7,07 9,03 302-3
Par pied carré MWh par 1 000 pi2 23,02 21,88 24,16 32,88 35,95 302-3
DÉCHETS (w)
Déchets générés au sein du groupe (x)(y)
Déchets non dangereux Tonnes 2 243 1 785 1 883 3 958 3 346 306-2
Méthodes d’élimination des déchets 306-2
Recyclage Tonnes 1 665 1 226 1 298 2 539 1 628 305-2
Déchets envoyés à l'enfouissement Tonnes 488 420 489 1 215 1 687 305-2
Déchets transformés en énergie Tonnes 90 139 95 204 31 305-2
Déchets détournés de l'enfouissement Pourcentage 74,2 % 68,7 % 69,0 % 64,2 % 48,7 % 306-2
Déchets produits à l’extérieur du groupe(x)(y)
Déchets non dangereux Tonnes 7 637 6 667 7 142 9 300 9 236 306-2
Méthodes d’élimination des déchets 306-2
Recyclage Tonnes 5 083 4 502 5 078 6 685 6 933 305-2
Déchets envoyés à l'enfouissement Tonnes 2 521 2 138 2 036 2 521 2 180 305-2
Déchets transformés en énergie Tonnes 33 27 28 95 123 305-2
Déchets détournés de l'enfouissement Pourcentage 66,6 % 67,5 % 71,1 % 71,9 % 75,1 % 306-2
EAU (z)
Eau prélevée au sein du groupe (aa)
Eau prélevée (ab) Mètres cubes 160 826 152 206 226 586 363 754 410 865 303-3
Intensité hydrique (ac) Mètres cubes par 1 000 pi2 28,5 27,0 39,7 63,7 71,4
Eau prélevée à l’extérieur du groupe (aa)
Eau prélevée (ab) Mètres cubes 2 280 512 2 064 013 2 248 731 2 520 425 2 477 350 303-3
Intensité hydrique (ac) Mètres cubes par 1 000 pi2 58,4 52,9 59,9 67,1 70,3

NOTES DE BAS DE PAGE/MÉTHODOLOGIE

  1. Les données environnementales se rapportent aux émissions de gaz à effet de serre (GES), à l’énergie, à l’eau et aux déchets pour la période débutant le 1er janvier et se terminant le 31 décembre de chaque année de divulgation. Les données se rapportent aux activités d’affaires de Power Corporation du Canada et de celles de sa filiale en propriété exclusive Square Victoria Immobilier (collectivement « Power Corporation » pour les fins de cette divulgation environnementale et des notes de bas de page ci-dessous). Les données se rapportent également aux principales sociétés en exploitation cotées en bourse de Power Corporation du Canada, soit Great-West Lifeco (Lifeco) et la Financière IGM (IGM), lesquelles représentent environ 98 % de l’actif consolidé de Power Corporation du Canada. Ensemble, Power Corporation, Lifeco et IGM sont désignées comme le « groupe Power » pour les fins de cette divulgation environnementale et des notes de bas de page ci-dessous.
  2. Les changements présentés ci-dessous ont eu une incidence sur la divulgation des données environnementales et de celles portant sur les GES pour l’année 2022.
      - En 2021, Power Corporation s’est départie d’un entrepôt qu’elle loue désormais, entraînant le transfert des émissions associées à cet entrepôt des champs d’application 1 et 2 vers les émissions du champ d’application 3 - Catégorie 8 (Actifs loués en amont) en 2022.
      - En 2021, IGM s’est départie de l'avion d’affaires qu’elle possédait, entraînant le transfert des émissions associées au carburant d’aviation du champ d’application 1 vers les émissions du champ d’application 3 - Catégorie 6 (Voyages d’affaires) de 2013, l’année de référence, à 2021. Ce transfert d’émissions permet d'assurer la cohérence et la comparabilité des émissions.
      - En 2022, 17 immeubles du Fonds de biens immobiliers d’IGM, un fonds d’investissement, ont été cédés, entraînant le retrait des émissions associées à ces immeubles des émissions du champ d’application 3 - Catégorie 15 (Investissements).
  3. Les données environnementales relatives aux émissions de GES pour l’année de divulgation 2022 ont été vérifiées par une tierce partie, PricewaterhouseCoopers (PwC), avec un niveau d’assurance modéré, conformément à la Norme internationale de missions d’assurance (ISAE) 3410, Missions d’assurance relatives aux bilans des GES. Lorsque moins de 100 % des données ont été vérifiées, le pourcentage de données vérifiées est calculé et présenté sur la base des données vérifiées de l’inventaire du groupe Power.
  4. L’année 2013 a été sélectionnée comme année de référence pour la mesure des émissions de GES car il s’agit de la première année pour laquelle il a été possible de consolider des données portant sur le groupe Power.
  5. Les émissions de GES ont été calculées conformément au Protocole des gaz à effet de serre, une norme de comptabilisation et de déclaration destinée à l’entreprise (2004) (Protocole de GES), en utilisant la méthode de consolidation basée sur le contrôle financier pour le groupe Power, tel qu’il est présenté à la note de bas de page (a). Les émissions de GES ont été quantifiées à l’aide de la méthode de calcul du Protocol de GES (par opposition à la méthode de mesure directe), qui consiste à multiplier les données d’activité des GES par les coefficients d’émissions (CÉ) et les potentiels de réchauffement planétaires (PRP) applicables. Lorsqu’elles étaient disponibles, les données d’activité primaires tirées de factures ou de rapports de tiers ont été utilisées. Lorsque les données primaires n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées, telles que des données représentant des moyennes d’industrie, des données de substitution et d’autres données génériques, le cas échéant. Les CÉ utilisés proviennent principalement d'organismes gouvernementaux, notamment le Rapport d’inventaire national 1990-2021 : sources et puits de gaz à effet de serre au Canada, partie 2 et partie 3 (Ottawa, Environnement et Changement climatique Canada, 2023) ; le Greenhouse Gas Reporting : Conversion Factors for Company Reporting 2022 (Gouvernement du Royaume-Uni, Climate Change and Energy) ; les Emissions Factors for Greenhouse Gas Inventories (Agence américaine de protection de l’environnement, mars 2023) ; et le rapport Sustainable Energy Authority of Ireland : Energy in Ireland 2022. Les PRP sont tirés du quatrième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Les GES pertinents identifiés dans la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et le Protocole de Kyoto ont été appliqués, agrégés et convertis en unités d’équivalent de dioxyde de carbone (CO2e) à l’aide des valeurs de PRP applicables.
  6. Toute modification des données relatives aux émissions de GES au cours de l’année de divulgation la plus récente, y compris les acquisitions et les cessions d’actifs, a donné lieu à un nouveau calcul des émissions de l'année de référence et des périodes de divulgation passées.
  7. Les émissions absolues de GES générées au cours des périodes de déclaration sont exprimées en tonnes métriques de CO2e (tCO2e) et divulguées selon les champs d’application 1, 2 et 3 et agrégées en conséquence.
  8. La variation en pourcentage d’une année sur l’autre est calculée sur la base des émissions de GES des champs d'application 1 et 2 agrégées.
  9. Les émissions directes de GES du champ d’application 1 ont été calculées à l'aide de données primaires consistant en des volumes de consommation figurant sur les factures de fournisseurs tiers, y compris pour le gaz naturel, le kérosène, le diesel servant aux générateurs de secours, le carburant automobile et les réfrigérants. Lorsque les factures n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de données historiques pour les années 2013 à 2018, et à partir de moyennes sectorielles pour les années 2019 à 2022. La part des émissions de GES du champ d’application 1 calculée à l’aide de données secondaires est la suivante : 4 % en 2013, 3 % en 2018, 2 % en 2019, 17 % en 2020, 3 % en 2021 et 5 % en 2022. Il convient de noter que les émissions de GES du champ d'application 1 divulguées par IGM sont d’environ 4 tCO2e, qu’IGM a calculées en déduisant 613 tCO2e de ses émissions brutes du champ d’application 1, qui s’élevaient à environ 617 tCO2e en 2022, en raison de l’achat de 312 918 m3 de gaz naturel vert, soit l’équivalent de la consommation de gaz naturel des bâtiments qu’elle possède. Se rapporter à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d’application 1.
  10. Les émissions indirectes de GES du champ d’application 2 en fonction de la localisation ont été calculées à l'aide de données primaires consistant en des volumes de consommation d’électricité et de vapeur figurant sur les factures de fournisseurs tiers. Lorsque les factures n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de données historiques pour les années 2013 à 2018, et à partir de moyennes sectorielles pour les années 2019 à 2022. La part des émissions de GES du champ d'application 2 en fonction de la localisation calculées à l’aide de données secondaires est la suivante : 4 % en 2013, 4 % en 2018, 0 % en 2019, 25 % en 2020, 10 % en 2021 et 3 % en 2022. Les émissions indirectes de GES du champ d’application 2 en fonction du marché ont été consolidées pour le groupe Power en 2022, s’élevant à environ 12 017,35 tCO2e, dont 82 % ont été calculées à partir des CÉ spécifiques aux fournisseurs. Les CÉ spécifiques aux fournisseurs de Lifeco se rapportent aux achats d’électricité renouvelable et à faible teneur en carbone auprès de services locaux au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande. Les CÉ spécifiques aux fournisseurs d’IGM se rapportent aux achats d’électricité à faible teneur en carbone auprès de services locaux au Canada, en particulier Manitoba Hydro. Power Corporation a utilisé des CÉ du champ d’application 2 en fonction de la localisation pour le calcul. Il convient de noter que les données sur les émissions de GES du champ d'application 2 en fonction du marché n’ont pas été vérifiées par une tierce partie. Les émissions de GES du champ d'application 2 en fonction de la localisation ainsi que celles en fonction du marché ont été quantifiées conformément au Protocole des
    GES : Indications sur le champ d’application 2 (2015). Se rapporter à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d’application 2.
  11. Les émissions indirectes de GES du champ d’application 3 sont divulguées en fonction des catégories décrites dans la norme de comptabilité et de déclaration de la chaîne de valeur des entreprises (champ d’application 3) du Protocole des GES (2011). Il convient de noter que les données sur les émissions de GES du champ d’application 3 sont divulguées en fonction de la disponibilité des données et/ou de la pertinence des catégories pour le groupe Power, conformément à la divulgation de Lifeco et d’IGM, et sont décrites aux notes (l), (m), (n), (o) et (p) ci-dessous. Des données supplémentaires se rapportant au champ d’application 3 pour 2022 sont présentées dans la réponse de Power Corporation du Canada à l’édition 2023 du questionnaire sur les changements climatiques du CDP.
  12. Les émissions de GES divulguées sous la Catégorie 4 (Transport et distribution en amont) du champ d’application 3 se rapportent à la distribution de l’eau à destination et en provenance des immeubles détenus et occupés par Lifeco et IGM. Ces données excluent les émissions liées à l’eau se rapportant à Power Corporation (données non disponibles), aux immeubles loués (divulguées dans le champ d’application 3 – Catégorie 8), et des immeubles de placement (conformément à la norme mondiale de comptabilisation et de déclaration des GES du Partenariat pour la comptabilisation du carbone, partie A : Émissions financées couvrant les émissions des champs d’application 1 et 2 (norme PCAF)). Les émissions de
    GES ont été calculées à l’aide de données primaires consistant en des volumes de consommation d’eau figurant sur les factures de fournisseurs tiers. Lorsque les factures n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de données historiques pour les années 2013 à 2018, et à partir de moyennes sectorielles pour les années 2019 à 2022. Il convient de noter qu’en 2023, les CÉ de l’électricité ont été révisés pour ne prendre en compte que les émissions provenant du transport et de la distribution de l’eau. Se rapporter à la note de bas de page (e) pour obtenir plus d’information sur les sources de données secondaires, les CÉ et les PRP, ainsi qu’à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d'information sur les changements survenus en 2022 qui ont ayant eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d'application 3.
  13. Les émissions de GES divulguées sous la Catégorie 5 (Déchets générés par les activités) du champ d’application 3 se rapportent aux déchets générés par les immeubles détenus et occupés par Power Corporation, Lifeco et IGM, ce qui comprend les déchets envoyés à l’enfouissement, aux usines de valorisation énergétique des déchets et aux installations de recyclage, le cas échéant. Ces données excluent les émissions liées aux déchets des immeubles loués (déclarées dans le champ d'application 3 – Catégorie 8), et des immeubles de placement (conformément à la norme PCAF). Les émissions de GES ont été calculées à l’aide de données primaires consistant en des volumes de déchets figurant sur les factures et les rapports de détournement des déchets d’entrepreneurs tiers. Lorsque les factures ou les rapports n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de données historiques pour les années 2013 à 2018, et à partir de moyennes sectorielles pour les années 2019 à 2022. Il convient de noter que les CÉ spécifiques pour la valorisation énergétique des déchets indiqués ci-dessous ont été appliqués, le cas échéant : Province de l’Ontario : The York Durham Energy Centre Correspondence, avril 2021 (émissions et tonnage non liés à la biomasse uniquement); et Province de la Colombie-Britannique : Metro Vancouver Recycling and Solid Waste Management Program, 2021 Report et Industrial Facility GHG Reporting Hub, disponible au https://www2.gov.bc.ca/gov/content/environment/climate-change/data/industrial-facility-ghg (présenté par installation). Se rapporter à la note de bas de page (e) pour obtenir plus d’information sur les sources de données secondaires, les CÉ et les PRP, ainsi qu’à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d’application 3.
  14. Les émissions de GES divulguées sous la Catégorie 6 (Voyages d’affaires) du champ d’application 3 se rapportent aux voyages d’affaires aériens et terrestres au sein du groupe Power. Les émissions de GES ont été calculées à l’aide de données primaires provenant de rapports de fournisseurs tiers, en appliquant les méthodes de quantification basées sur le carburant, la distance et les dépenses. Lorsque les données primaires n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions historiques. Se rapporter à la note de bas de page (e) pour obtenir plus d’information sur les sources de données secondaires, les CÉ et les PRP, ainsi qu’à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d'application 3.
  15. Les émissions de GES divulguées sous la Catégorie 8 (Actifs loués en amont) du champ d’application 3 se rapportent aux actifs immobiliers loués par Power Corporation; aux bureaux externes (gérés par des tiers) loués par Lifeco; aux bureaux loués pour les employés de la Great-West Life, de la London Life et de la Canada Vie au Canada; aux immeubles loués par IGM et aux bureaux régionaux loués par IG Gestion de patrimoine. Les émissions de GES ont été calculées à l’aide de données primaires consistant en des volumes d’énergie, d’eau et de déchets fournis par les gestionnaires immobiliers. Lorsque les données n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de moyennes du secteur immobilier. Se rapporter à la note de bas de page (e) pour obtenir plus d’information sur les sources de données secondaires, les CÉ et les PRP, ainsi qu’à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d’application 3.
  16. Les émissions de GES divulguées sous la Catégorie 15 (Investissements) du champ d’application 3 se rapportent aux immeubles de placement au sein du compte général de Lifeco, des fonds distincts de placements immobiliers de Lifeco (Fonds de placements immobiliers canadien GWL no 1 et Fonds de placements immobiliers de la London Life) et du Fonds de biens immobiliers IG d’IGM. Les émissions de GES provenant des investissements ont été déterminées en considérant la norme PCAF et calculées à l’aide de données primaires consistant en des volumes de consommation d’énergie fournis par les gestionnaires immobiliers. Lorsque les données primaires n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les émissions à partir de moyennes du secteur immobilier. Se rapporter à la note de bas de page (e) pour obtenir plus d’information sur les sources de données secondaires, les CÉ et les PRP, ainsi qu’à la note de bas de page (b) pour obtenir plus d’information sur les changements survenus en 2022 qui ont eu une incidence sur la divulgation des émissions de GES du champ d'application 3. Il convient également de noter que d’autres émissions de GES de 2022 provenant des investissements sont présentées dans la réponse de Power Corporation du Canada à l’édition 2023 du questionnaire sur les changements climatiques du CDP; ces chiffres n’ont pas fait l’objet d’une vérification par une tierce partie.
  17. L’intensité des émissions de GES est divulguée en fonction de la totalité des émissions de GES du champ d’application 1 et du champ d’application 2 en fonction de la localisation.
  18. Les données relatives à l’énergie sont divulguées conformément à la norme GRI 302 : Energie (2016).
  19. « L’énergie consommée au sein du groupe » se rapporte à l’énergie consommée dans le cadre des activités détenues et contrôlées par le groupe Power, tel que décrit à la note de bas de page (a), en utilisant une approche de contrôle financier. « L’énergie consommée à l’extérieur du groupe » se rapporte à l’énergie consommée dans le cadre d'activités qui ne sont pas détenues ou contrôlées par le groupe Power, couvrant les immeubles loués et les immeubles de placement, respectivement définis aux notes de bas de page (o) et (p).
  20. L’énergie directe consommée correspond à l’énergie renouvelable et non renouvelable produite à partir de carburants dont le gaz naturel, le kérosène, l’essence et le diesel. L’énergie indirecte comprend l’électricité, l’eau refroidie et la vapeur ayant été achetées.
  21. L’énergie directe renouvelable correspond aux certificats de gaz naturel vert achetés de Bullfrog Power par IGM, par rapport à l’énergie directe totale consommée par l’ensemble des immeubles corporatifs. L’énergie indirecte renouvelable correspond à l’électricité provenant de sources à faible émission de carbone (y compris l’hydroélectricité dans les provinces canadiennes de l’Ontario, du Québec, de la Colombie-Britannique et du Manitoba, ainsi que la vapeur dans les provinces canadiennes de l’Ontario et de la Colombie-Britannique), par rapport à l’énergie indirecte totale consommée par l'ensemble des immeubles corporatifs.
  22. Les ratios d’intensité énergétique incluent l’énergie directe et indirecte consommée au sein du groupe Power. Se rapporter à la note de bas de page (t) pour obtenir plus d’information sur l’énergie directe et indirecte.
  23. Les données relatives aux déchets sont divulguées conformément à la norme
    GRI 306 : Déchets (2020).
  24. « Les déchets générés au sein du groupe » se rapportent aux déchets générés dans le cadre des activités détenues et contrôlées par le groupe Power, tel que décrit à la note de bas de page (a), en utilisant une approche de contrôle financier.
    « Les déchets générés à l’extérieur du groupe » se rapportent aux déchets générés dans le cadre des activités qui ne sont pas détenues ou contrôlées par le groupe Power, couvrant les immeubles loués et les immeubles de placement, respectivement définis aux notes de bas de page (o) et (p).
  25. Les volumes de déchets et les méthodes de disposition des déchets ont été calculés et déterminés à l’aide de données primaires consistant en des volumes de déchets figurant sur les factures et les rapports de détournement des déchets d’entrepreneurs tiers. Lorsque les factures ou les rapports n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les volumes de déchets à partir des volumes des catégories de déchets des mois précédents.
  26. Les données relatives à l’eau sont divulguées conformément à la norme GRI 303 : Eau et effluents (2018).
  27. « L’eau prélevée au sein du groupe » se rapporte à l’eau prélevée par des fournisseurs municipaux tiers et consommée dans le cadre des activités détenues et contrôlées par le groupe Power, tel que décrit à la note de bas de page (a), en utilisant une approche de contrôle financier. « L’eau prélevée à l’extérieur du groupe » se rapporte à l’eau prélevée par des fournisseurs municipaux tiers et consommée dans le cadre des activités qui ne sont pas détenues ou contrôlées par le groupe Power, couvrant les immeubles loués et les immeubles de placement, respectivement définis aux notes de bas de page (o) et (p).
  28. Les volumes d’eau prélevés ont été calculés à l’aide de données primaires consistant en des volumes d’eau figurant sur les factures de fournisseurs tiers. Lorsque les factures n’étaient pas disponibles, des données secondaires ont été utilisées pour extrapoler les volumes d’eau à partir de données historiques pour les années 2013 à 2018, et à partir de moyennes sectorielles pour les années 2019 à 2022.
  29. Les ratios d’intensité hydrique sont divulgués en fonction de la superficie en pieds carrés des immeubles « au sein du groupe Power », tel que défini à la note de bas de page (a), et « à l’extérieur du groupe Power » en ce qui concerne les immeubles loués et les immeubles de placement, respectivement définis aux notes de bas de page (o) et (p).

 

Abréviations

Les abréviations suivantes sont utilisées à travers notre divulgation : $ CA (dollars canadiens); Canada Vie (La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie); Conseillers immobiliers GWL (Conseillers immobiliers GWL Inc.); ESG (environnemental, social et de gouvernance); Financière IGM (Société financière IGM Inc.); Financière Power (Corporation Financière Power); GES (gaz à effet de serre); Great-West Lifeco (Great-West Lifeco Inc.); GBL (Groupe Bruxelles Lambert); IG Gestion de patrimoine ou IG (Groupe Investors Inc.); Lion Électrique ou Lion (La compagnie électrique Lion); LMPG (LMPG Inc.); MWh (mégawattheure); Nautilus Solar (Nautilus Solar Energy, LLC); notre Code (Code de conduite et de déontologie); Placements Mackenzie ou Mackenzie (Corporation Financière Mackenzie); PMNU (Pacte mondial des Nations Unies); Potentia Renewables (Potentia Renewables Inc.); Power Corporation ou la Société (Power Corporation du Canada); Power Financial (Power Financial Corporation); Power Sustainable (Power Sustainable Capital Inc.); Power Sustainable China (Gestion d’investissements durables Power Inc.); Putnam ou Putnam Investments (Putnam Investments, LLC); Sagard (Sagard Holdings Inc.); tCO2e (tonne d’équivalent CO2); Wealthsimple (Wealthsimple Financial Corp.).

Scroll To Top
X