Investir de façon responsable

À titre d’investisseur actif et à long terme, Power Corporation croit que la meilleure façon de générer de la valeur est de considérer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) comme faisant partie intégrante de son processus d’investissement.

Dans le cadre de notre approche de participation active, nous reconnaissons qu’une gestion efficace des facteurs ESG peut avoir une incidence positive sur la rentabilité de la Société, sur son rendement à long terme et sur sa capacité de générer de la valeur de façon durable.

Nous considérons l’investissement responsable comme une façon de réduire les risques potentiels et d’identifier les meilleures opportunités de placement. Investir de façon responsable nous assure que nous investissons dans des sociétés durables qui présentent des perspectives de croissance intéressantes et qui sont gérées de façon responsable.

Facteurs ESG que nous prenons en considération :
GOUVERNANCE
  • Éthique et intégrité

  • Cadre et pratiques de gouvernance d’entreprise rigoureux

  • Lutte à la corruption et la fraude

  • Diversité du conseil

  • Confidentialité et sécurité des données

ENVIRONNEMENT
  • Gestion des ressources

  • Matériaux durables

  • Changement climatique

  • Gestion des approvisionnements

  • Biodiversité et conservation

SOCIÉTÉ
  • Bien-être des collectivités

  • Santé et sécurité

  • Diversité et inclusion

  • Droits de la personne

  • Relations de travail

Réalisation 2019

  • Dans le cadre de notre approche de participation active, nous avons poursuivi notre dialogue avec notre groupe de sociétés et nos investissements au sujet des enjeux ESG.

Faits saillants des sociétés de notre groupe

ENGAGEMENTS

IG Gestion de patrimoine, Placements Mackenzie et Investment Planning Counsel ont formalisé leurs engagements par l’adoption de politiques d’investissement responsable, qui décrivent l’approche adoptée pour intégrer les facteurs ESG dans les processus d’analyse et de décision et permettre un actionnariat actif par l’engagement et le vote par procuration.

En 2019, Placements Mackenzie a nommé un chef des placements durables, responsables et à impact, qui relève directement du chef de la direction, pour élaborer une approche et un plan intégrés, concevoir des solutions durables, responsables et à impact, soutenir l’intégration des critères ESG et promouvoir ces critères à l’interne comme à l’externe.

Plusieurs des sociétés de notre groupe sont des signataires des Principes pour l’investissement responsable (PRI), dont Groupe de gestion d’actifs GLC (GLC), Putnam InvestmentsIrish Life Investment ManagersIG Gestion de patrimoine et Placements Mackenzie. Les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance sont intégrés à leurs processus d'investissement de façon à déterminer les risques et rechercher des occasions d’améliorer les rendements à long terme pour les investisseurs. Groupe Bruxelles Lambert (GBL) est également signataire des PRI, renforçant ainsi son engagement à poursuivre le développement de son approche en matière d’investissement responsable.

GLC est également devenue membre de l’Association pour l’investissement responsable (AIR) afin de soutenir les efforts de celle-ci pour promouvoir la littératie en matière d’investissement responsable et influencer le virage des politiques et réglementations publiques pour qu’elles soient plus favorables à l’investissement responsable. IG Gestion de patrimoine et Placements Mackenzie sont également membres de l’AIR.

Pargesa et GBL ont officialisé, par l’entremise de leurs énoncés de responsabilité respectifs, leur engagement à prendre en compte les facteurs ESG dans leur processus d’analyse des investissements. 

La majorité des autres plateformes de placement de Power Corporation, dont Sagard Holdings et Power Pacific, ont elles aussi formalisé, par l’entremise d’un énoncé de RSE et/ou d’une politique d’investissement responsable, leur engagement à prendre en considération les facteurs ESG dans le cadre de leur processus d’analyse des investissements. 

INTÉGRATION DES FACTEURS ESG

En 2019, la Financière IGM et ses sociétés en exploitation ont raffermi leurs pratiques d’investissement responsable. Par exemple, depuis la fin de 2019, IG Gestion de patrimoine exige de tous ses sous-conseillers qu’ils soient signataires des PRI, ce qui les engage à intégrer les critères ESG à leurs processus d’analyse des placements et à leurs processus décisionnels, en combinaison avec l’analyse traditionnelle des facteurs financiers. La société utilise également des outils ESG pour cibler des placements dans des sociétés de premier plan qui dominent leur marché et appliquent rigoureusement les pratiques ESG.

À Placements Mackenzie, les facteurs ESG font partie du processus de placement, reconnaissant que l’importance relative des facteurs ESG varie selon les secteurs d’activités, les régions du monde et l’époque. Lorsqu’ils analysent les risques d’un investissement dans le cadre de mandats internes gérés activement, les gestionnaires de placement de la société s’efforcent de cerner, de suivre et d’atténuer les risques ESG qui sont ou pourraient être déterminants pour le rendement à long terme. En 2019, les efforts ont surtout visé à rendre les données non financières plus accessibles dans le cadre du processus de placement par l’intégration des données ESG dans les outils de placements classiques. Les sous-conseillers en valeurs sont aussi encouragés à promouvoir l’inclusion des facteurs ESG dans leurs processus, politiques et pratiques de placement là où ils ne sont pas encore utilisés.

Les aspects ESG sont intégrés à toutes les étapes du processus d’investissement de GBL, dont l’évaluation des opportunités d’investissement, la phase de vérification préalable et le suivi des sociétés du portefeuille. Par exemple, dans le cadre de son processus d’investissement, GBL effectue un filtrage négatif et positif qui repose sur un travail de vérification préalable effectué par des experts indépendants en matière d’ESG, ainsi que sur des rapports de recherche publiés par des institutions de notation ESG de premier rang. Dans le cadre de son approche d’investisseur engagé auprès des sociétés dans lesquelles elle investit, GBL effectue également un suivi approprié de son portefeuille en ce qui concerne les facteurs ESG, et ce, en effectuant une évaluation annuelle approfondie des risques centrée sur les sociétés composant son portefeuille.

De plus, en 2019, tous les employés de GBL impliqués dans le processus d’investissement et dans le suivi du portefeuille ont suivi une formation de sensibilisation aux aspects ESG pour la période 2017-2018. 

Irish Life Investment Managers a mis en place une équipe en charge de l’investissement responsable dont le mandat est d’assurer le respect de la politique d’investissement responsable qui a été révisée en 2019. L’équipe chargée de l’investissement responsable a été élargie  afin d’y inclure des spécialistes en catégorie d’actifs et comprend désormais 12 personnes. Au cours de l’année, Irish Life Investment Managers a réalisé des progrès en ce qui concerne l’intégration des facteurs ESG, notamment en mettant en place une approche d’investissement responsable au sein des portefeuilles de titres actifs et en commençant à intégrer les facteurs ESG dans son portefeuille de placements immobiliers. La société a également apporté des améliorations à ses fonds discrétionnaires afin d’intégrer certaines notions supplémentaires d’investissement responsable, y compris en tenant compte de considérations ESG dans le cadre des processus décisionnels pour toutes les catégories d’actifs gérés à l’interne et introduisant une gamme de produits d’investissement responsable offerte à ses clients souhaitant diriger leurs placements vers des solutions durables. L’actif géré d’Irish Life Investment Managers dans les stratégies d’investissement responsable s’élève à 15 G$.

Putnam considère qu’une économie mondiale plus durable est essentielle à la création de valeur à long terme et c’est pourquoi elle intègre l’analyse des facteurs ESG pertinents dans ses recherches et ses processus décisionnels au sein de ses équipes de placements et de crédit corporatif. La principale priorité de son équipe d'investissement responsable est de miser sur l’expertise de longue date de Putnam en matière de recherche fondamentale afin d’offrir une perspective plus approfondie dans le contexte spécifique de l’analyse d’impact et de la durabilité, axée sur les facteurs ESG prévisionnels. La recherche continue de Putnam relative aux facteurs ESG et à la durabilité s’appuie sur une notion de « cartes d’importance », développée à l’interne en s’inspirant de la cartographie de l’importance relative mise au point par le Sustainability Accounting Standards Board (SASB).

Fort de sa politique d'investissement responsable et de sa politique d'engagement, GLC est engagée à prendre en compte les facteurs ESG dans ses décisions d'investissement et à dialoguer avec les sociétés de son portefeuille sur une gamme de sujets ESG pertinents. Le comité d’investissement responsable de GLC, composé de hauts dirigeants de GLC, dont le président et chef des placements, de responsables de la conformité et des communications ainsi que d’un spécialiste des facteurs ESG, est responsable de définir les politiques et pratiques exemplaires de GLC en matière d’investissement responsable. Ce comité se réunit périodiquement durant l’année, surtout pour exercer son rôle de supervision des activités d’investissement responsable de GLC : suivi des résultats, formation sur l’investissement responsable, examen des pratiques exemplaires et promotion de changements positifs liés à la complexité et à l’importance croissantes des questions relatives aux facteurs ESG. 

Activités d’engagement et vote par procuration

L'approche de la Financière IGM en ce qui concerne la gestion active de ses investissements comprend l’engagement dans la gestion d’entreprise et le vote par procuration, qui sont des pratiques à valeur ajoutée dans les processus d’investissement auxquels ont recours leurs fonds de placement. En règle générale, la compagnie adopte une politique d’engagement plutôt que de se départir d’éléments d’actif, conformément à sa croyance que c’est l’investissement, et non le désinvestissement, qui permet d’avoir un impact positif sur les pratiques ESG des entreprises. La Financière IGM veille aussi à ce que ses gestionnaires internes et ses sous-conseillers respectent des politiques appropriées pour exercer les droits de vote par procuration au mieux des intérêts de ses fonds de placement.

Chez Placements Mackenzie, les engagements sont pris autant par ses équipes de placement internes que par un spécialiste externe en engagement avec lequel un partenariat a été établi depuis 2018. En vertu de cette entente, la voix de Mackenzie se combine à celles d’autres actionnaires souhaitant exercer davantage d’influence sur les enjeux ESG. Placements Mackenzie a beaucoup renforcé ses engagements auprès des entreprises en 2019. En effet, à lui seul, son partenaire d’engagement s’est engagé auprès de 560 sociétés détenues dans des comptes de Placements Mackenzie en ce qui a trait à 1 803 enjeux environnementaux, sociaux, de gouvernance, de stratégie, de risque et de communication. Cela signifie qu’en combinant ces activités d’engagement à celles de sa propre équipe de placement, Placements Mackenzie s’est engagée auprès de près de 800 entreprises sur plus de 2 000 thèmes.

De concert avec un fournisseur de solutions de gouvernance et d’investissement responsable de premier plan, Investment Planning Counsel a adopté une politique sur l’exercice des droits de vote qui préconise des pratiques professionnelles équitables, la lutte contre la discrimination et la protection des droits de la personne. Cette politique s’applique à tous les placements en actions. Par l’entremise de son fournisseur, IPC participe également à un service d’engagement en commun représentant un actif de près de 1 000 billions de dollars US et qui mobilise des sociétés qui, selon leurs études axées sur les normes, ne réussissent pas à respecter les normes internationales. En 2019, plus de 100 sociétés ont fait l’objet de ce service d’engagement.

Putnam et son équipe d’investissement responsable aident à faire progresser le secteur du développement durable par le biais de sa participation engagée. En tant qu’investisseurs à long terme, la société croit que les gestionnaires actifs ont pour rôle de travailler de concert avec les équipes de direction des diverses entreprises et que, par l’entremise de son processus de recherche fondamentale, ils communiquent déjà régulièrement avec les dirigeants des entreprises sur la stratégie et les processus d’exécution. Les équipes de recherche sur les actions et le crédit des entreprises tiennent annuellement plus de 3 000 rencontres privées avec les équipes de direction. En plus de ses discussions continues dans le cadre de sa recherche, Putnam envoie chaque année des lettres personnalisées aux chefs de la direction de toutes les entreprises qui figurent au Putnam Sustainable Leaders Fund et au Putnam Sustainable Future Fund, afin de reconnaître les efforts réalisés à ce jour et d’encourager les progrès futurs sur les aspects clés en matière de durabilité spécifiques à chaque entreprise, y compris l’amélioration de la divulgation de l’information. La procédure de vote pour les fonds mutuels de Putnam est supervisée par le conseil des fiduciaires des fonds et l’équipe collabore étroitement avec ses experts en gouvernance sur les questions relatives aux procurations.

Le vote et les activités d’engagement sont les deux éléments principaux de l’approche de participation active d’Irish Life Investment Managers. La société a mandaté un expert en votes par procuration afin d’obtenir des services-conseils et des services en matière de votes par procuration. En 2014, elle a également adopté une politique de vote relativement aux aspects liés à la durabilité qui implique la surveillance des conseils d’administration des entreprises dans lesquelles elle investit en ce qui concerne leur performance relative aux facteurs ESG et à la question d’indépendance. De plus, Irish Life Investment Managers appuie généralement les propositions des actionnaires portant sur la divulgation de renseignements sur les enjeux sociaux, environnementaux et liés aux droits de l’homme et du travail. En 2019, les droits de vote ont été exercés lors de 6 602 assemblées soit 97,3 % des assemblées. La société a également mandaté un expert en recherche ESG et en activités d’engagement afin de soutenir ses ressources internes en leur offrant des services-conseils et des services en matière de recherche pour les aider à identifier les risques ESG et à appuyer les activités d’engagement auprès des sociétés dans lesquelles elle investit. En 2019, 116 entreprises individuelles ont été mobilisées afin de répondre à 128 engagements individuels sur des sujets comme les changements climatiques, l’eau, les droits humains, la corruption, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la gestion des risques ESG. Ces engagements ont eu un taux de réponse de 68 % et un taux de réussite de 38 %. 

GLC croit que le vote par procuration offre un outil précieux pour bien communiquer l’importance des facteurs ESG et leur rôle essentiel dans les décisions de placement. GLC reconnaît l’incidence de ces facteurs sur le rendement des placements et croit que la bonne gestion des risques associés lui permet de bien se positionner par rapport à ses pairs. Par conséquent, GLC votera généralement pour des propositions qui visent à augmenter la durabilité et, par extension, la rentabilité des sociétés. Lorsqu’elle doit mobiliser une société dans laquelle elle investit relativement à des sujets spécifiques relativement aux aspects ESG, GLC a recours à un dialogue à l’interne par l’entremise de conférences avec les investisseurs, de rencontres avec les équipes de direction concernées et de lettres aux membres de la direction, ou participe à des efforts d’engagement conjoints, par exemple offrir son appui à des propositions d’actionnaires et collaborer avec son partenaire de recherche indépendant, qui est un chef de file du secteur, dans le but d’améliorer les pratiques de divulgation en matière de facteurs ESG de la part des sociétés dans lesquelles elle investit.

Scroll To Top